PhotoShow, une galerie photo en ligne light et pratique

СВЕТИ ГЕОРГИ

C’est suite à cet article de Korben que j’ai découvert PhotoShow, une galerie photo Web simple et puissante développée par Thibaud Rohmer. Loin des classiques usines à gaz, cette galerie est libre, open-source, et très facile à utiliser. Pour preuve, un simple serveur Web avec PHP 5 suffit pour la faire fonctionner. Je l’ai personnellement installée sur mon domaine Ciurlik.com. Je m’en servirais pour diffuser des photos et permettre à mes amis et à ma famille de visualiser des photos prises en soirées.  Voici à quoi cela ressemble :

photoshow

Sous le capot…

PhotoShow est très léger et ne nécessite pas de base de données. Un simple serveur Web suffit puisqu’elle utilise le système de fichier de votre serveur pour le stockage. Ainsi, en ajoutant, modifiant, ou supprimant des répertoires et en y ajoutant des photos, ces dernières apparaitront dans la galerie instantanément.

Elle utilise les librairies et Frameworks open-sources suivants :

  • phpThumb()
  • JQuery, JQuery UI
  • JQuery FileUpload
  • JQuery MouseWheel
  • JQuery scrollTo

PhotoShow génère automatiquement les miniatures et les stocks en local dans un répertoire spécifique et configurable (generated). Il en est de même pour le reste de la configuration (utilisateurs, groupes, et configuration du site).

PhotoShow est également compatible avec DropBox et tous les autres outils classiques de synchronisation de fichiers. Ainsi, vous pourrez ajouter des photos à votre galerie très simplement. J’ai personnellement utilisé WinSCP pour ajouter mes photos, simple mais efficace.

Couplé à un NAS ou à un Freebox Révolution, il sera possible d’utiliser un répertoire réseau monté sur votre serveur pour stocker les photos. Et comme PhotoShow embarque un proxy pour accéder aux images, inutile de rendre votre répertoire photo accessible sur le Web. Je vous laisse alors imaginer toutes les possibilités offertes par ce type de couplage…

Comment ça fonctionne ?

view_smalladmin_smallfull_small

PhotoShow ne nécessite normalement que très peu de configuration. Un fichier config.php centralise la configuration de base, à savoir, les adresses des deux dossiers contenant :

  • Les photos,
  • Les fichiers générés (miniatures et configuration).

Une fois le fichier modifié, il vous suffira de créer un compte administrateur sur la galerie en vous rendant à l’adresse publique. Le reste de la configuration s’effectuera via le portail d’administration de la galerie.

À noter que suivant les serveurs, une configuration spécifique sera requise pour prendre en compte les fichiers .htaccess et l’upload de fichiers volumineux.

Une fois la configuration de base effectuée, un ou deux répertoires ajoutés, il suffit de glisser/déposer des fichiers dans l’espace prévu pour les uploader sur le serveur. C’est très rapide. Ce qui l’est moins, c’est la génération des miniatures qui s’en suit. Sur une dédibox classique, comptez 5 à 7 minutes pour 130 photos de 2 Mo. Mais cela dépend grandement du CPU utilisé sur votre serveur.

La visualisation des photos est ensuite rapide. La preview d’un répertoire de photos  est semblable à celle utilisée dans Aperture ou iPhoto sous Mac. C’est très appréciable car on peut visualiser le contenu sans l’ouvrir.

Les utilisateurs peuvent s’inscrire et commenter. Vous pourrez les ajouter à des groupes spécifiques pour accéder à des répertoires photo particuliers. Il est également possible de télécharger un répertoire photo complet depuis l’interface publique, très pratique pour télécharger des centaines d’images d’un coup !

Pour aller plus loin…

Il est possible de modifier les CSS du site en modifiant les fichiers CSS se trouvant dans “src\stylesheets”. Pour ce qui est de la mise en page, c’est plus compliqué car PhotoShow n’embarque pas de gestion de templates. Il vous faudra alors modifier les fichiers PHP se trouvant le répertoire “src\classes”.

Pour conclure

PhotoShow est un galerie photo en ligne innovante et sympa à utiliser. Elle a l’avantage d’être légère et simple. Ce qui la rendra suffisante dans la plupart des cas. On regretta tout simplement l’absence de gestionnaire de templates pour pouvoir customiser un minimum l’interface…

En tout cas, moi je l’ai adoptée !

Laisser un commentaire