Yezz Andy A6M, un smartphone grand et puissant

J’ai eu l’occasion de tester pour vous un smartphone Android de la marque Yezz. Peu connue en Europe, cette marque fait fureur en Amérique du Sud et vient d’être récemment distribuée en Europe via Internity.

La gamme Yezz est actuellement composée de plusieurs mobiles :

  • Andy A4M 4 pouces – 129,99€
  • Andy A4.5 4.5 pouces – 199,99€
  • Andy A5 5 pouces – 249,99€
  • Andy A6M 6 pouces – 299€
Actuellement leur gamme se différencie par la taille des smartphones. Les versions ‘M’ étant des mises à jour des anciens modèles avec des capacités modifiées. Lors du Mobile World Congress de Barcelone, Yezz a annoncée de nouveaux mobiles 4G et Octo-core. De quoi élargir sa gamme actuelle avec des téléphones plus sophistiqués.
J’ai eu entre les mains le plus grand modèle : le Andy A6M. Il s’agit d’un téléphone 6 pouces. Comparé à mon iPhone 4S que j’avais à l’époque, la différence est flagrante. Je ne pensais pas, en choisissant ce modèle, qu’il serait si imposant. L’utilisation en milieu urbain et dans les transports en commun n’est pas des plus simple. Il faut dire qu’utiliser un téléphone d’une taille proche d’une tablette à une main n’est pas des plus évident.
Yezz Andy A6M
 
Caractéristiques technique :
  • CPU 1.3 Ghz Quad Core
  • RAM 1 Go
  • Android Jelly Bean 4.2
  • Ecran 6 pouces IPS capacitif 540×960
  • Mémoire de stockage : 4 Go extensible jusqu’à 32 Go par micro-SD
  • Chipset graphique Mali 400 Dual Core
  • Réseau Dual SIM 4 bandes 3G HSPA+ (non 4G)
  • Bluetooth 3.0
  • GPS + A
  • Wifi / Wifi Hotspot
  • Caméra 13.1 Mp autofocus + 5 Mp frontale
  • DAS 0,563 W/Kg

Premier déballage 

Une belle surprise. Le téléphone est arrivé dans une belle boîte au design épuré et aux couleurs de la marque. Le téléphone ainsi que les accessoires sont emballés individuellement. Chose importante à signaler, un jeu de 4 coques (rouge, blanc, noir) dont une à rabat est fourni. Inutile donc d’acheter des coques supplémentaires pour habiller votre téléphone. Une autre surprise : le poids. A la première prise en main, on est agréablement surpris par la légéreté du mobile. 188 grammes seulement.

Extérieur

D’un point de vue design, ce téléphone est plutôt simple. Des formes arrondies. Une caméra qui dépasse légèrement sur la face extérieur. L’écran arrive en bordure de coque, il ne ressort pas trop. Le petit logo de la marque se fait discret. C’est agréable au touché (matière caoutchouc mat) même si le plastique de la coque semble fin et fragile. De manière classique, un bouton pour le volume à gauche et un à droite pour l’allumage du mobile. Il n’y a pas de fente visible pour insérer carte SIM et micro SD, tout se fait à l’intérieur du téléphone après avoir retiré coque et batterie. La prise micro USB et jack sont sur la tranche supérieur. Le téléphone étant trop fin dans sa partie basse (9,1mm).

Démarrage & interface

Au premier lancement, on est ravi de voir qu’il n’y a pas de surcouche. Du Android Jelly Bean pur dans une ROM « brandée » par Yezz. Seules quelques applications Yezz ont été ajoutées (manuel, fond d’écrans, kiosque spécifique, …). Le téléphone est également livré pré-chargé avec Gameloft pour les jeux.

Première impression, c’est très fluide. L’interface réagit bien au doigt. L’écran est lumineux et précis même si la résolution est limitée (540×960). Une résolution double densité (à minima) serait appréciable sur ce type de téléphone vu le format. Après avoir ouvert plusieurs applications, on commence à voir les limites de la RAM mais cela reste utilisable. La lecture des vidéos HD se fait sans problème même via le réseau (Wifi). J’ai réussi à lire des séries HD hébergées sur ma Freebox en uPnP. La qualité de l’appareil photo n’est pas top mais on pouvait s’en douter sur ce genre de téléphone se situant en entrée de gamme.

Mais tout de même quelques soucis…. Je n’ai pas pu utiliser mon casque AKG K451 pour écouter de la musique. Le son n’est pas correct alors que sur d’autres modèles Android, je n’ai eu aucun soucis. Difficile de dire s’il s’agit d’un problème venant à 100% du mobile puisque le casque n’est à la base pas conçu pour Android. Autres soucis : des décrochages Wifi & Bluetooth. En Wifi, la connexion se bloque parfois et il devient alors nécessaire de redémarrer le Wifi. En Bluetooth, j’ai subi quelques décrochages lorsque j’utilisais le mode main-libre de ma voiture. Peut être s’agit-il de soucis lié uniquement à mon modèle?

Pour conclure 

Le Yezz Andy A6M est un téléphone 6 pouces avec un très bon rapport qualité/prix. Les accessoires et la garantie 24 mois sont un plus que d’autres n’apportent pas. J’ai été personnellement séduit par ce type de mobile léger et puissant même si les quelques bugs ont ternis le test et que le format ne me plaît pas trop. Mon usage n’étant pas compatible avec ce type de mobile. Néanmoins, depuis ce test, j’ai quitté mon iPhone 4S pour un Android Nexus 5.

Dans l’ensemble, j’approuve !

En résumé
Points positifs Points négatifs
La légèreté La qualité photo
La fluidité Les quelques bugs
Les accessoires (coque à rabat) Le manque de RAM
Le prix
La garantie 24 mois

Plus d‘informations :


, , , ,

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.