[Photo] Réaliser un bol de beauté FOTO

Je suis passionné de photo depuis quelques années. Je réalisais essentiellement de la photo en extérieur jusqu’à il y a peu de temps où j’ai investi dans du matériel photo de studio. J’avais envie de voir si le portrait pouvait être une source de divertissement pour moi et pour mes sujets. Je ne peux qu’approuver le fait que de mettre en situation des sujets ou des personnes est vraiment plaisant. La créativité est alors un élément moteur dans vos réalisations.

Pour réaliser de superbes portraits, inutile d’investir des centaines voir des milliers d’euros dans du matériel de pro. Il existe sur le Net, des magasins qui vendent du matos certes moins robuste mais beaucoup moins onéreux. Recherchez par exemple sur Amazon les marques Dynasun pour l’éclairage ou LightFox pour le fond photo. Il en existe surement d’autres dans la même gamme de prix et tout aussi bien.

Bref, en faisant des recherches sur le Net au sujet des éclairages photo studio, je suis tombé sur le bol de beauté. Un bol de beauté, nommé Beauty Dish en anglais, est un accessoire photo qui sublime les portraits. Il offre un lumière à la fois peu diffuse, concentrée et mi douce. Il s’utilise aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Certains s’adaptent sur votre flash cobra, d’autres utilisent des flashs studio. La déperdition de puissance est très faible. La netteté est accrue, l’image à donc un fort piqué. Seul bémol: Un bol de beauté coute cher voir très cher. Il faut compter entre 80 et 300 € l’accessoire hors flash et support.

Heureusement, il est assez facile de réaliser un bol de beauté soit même. Il existe des dizaines de créations sur Internet. Je me suis plus particulièrement intéressé au bol de beauté créé à partir d’objets IKEA. Des idées de bol de beauté IKEA, on en trouve ici, et . Il faut dire que chez IKEA c’est la caverne d’ail baba pour le photographe et que certains produits sont particulièrement adaptés de par leur forme: Pour exemple, les suspensions comme le FOTO ou le BRASA 365+ sont très prisés. J’ai personnellement réalisé le bol de beauté IKEA FOTO. Son petit prix (15 €) et sa taille (38 cm) en font un bol de très bonne qualité et peu cher. Voici le résultat, une fois le bol terminé :

Bol de beaute

Pour la construction de l’ensemble, je vais vous guider pas à pas mais sachez qu’il n’existe pas de bol parfait, chacun est libre de l’adapter à son besoin. C’est notamment le cas de la fixation que je propose ici. Elle est sommaire, non orientable et nécessite le support d’origine du Flash Canon pour fonctionner. Je compte cependant la modifier pour y ajouter une rotule orientable. Je pourrais ainsi orienter mon bol verticalement pour le placer au dessus de mon appareil photo. Vous êtes prêt? C’est parti!

Pour le matériel, voici la liste :

  • Chez IKEA
    • Suspension FOTO Aluminium 38cm 14,95 €
    • Coupelle bougie FLORERA 12cm 2,99 €
  • Au rayon Bricolage
    • Plat aluminium 1,5cm en 1 mètre 2,95 €
    • Tiges filetés 20cm diamètre 4 x4 3,50 €
    • Rondelles plate diamètre 3 x100 3,95 €
    • Joints toriques dimensions 3,4×7,2×1,9 3,95 €
    • Boulons fendu diamètre x10 2,50 €
  • Eventuellement :
    • Laque Décor blanc emmaillé brillante 5,90 €
  • Pour meuler/découper :
    • Meuleuse Leroy Merlin 9,90 €
    • Disque Dexter 115mm 1,2mm 3,45 €

Budget total : 35 € sans l’outillage ni la peinture.

Temps de réalisation : 3h environ

Préparation :

Voici le matériel de base (hormis la suspension FOTO) dont vous disposez maintenant. A gauche, la coupelle qui servira de réflecteur au centre de votre bol.

IMG_0509

Vous devez également disposer de la laque brillante (ou d’une peinture blanche brillante) ainsi que de la suspension FOTO 38 cm. La base de ce dernier comprenant la douille ne sera pas utilisée. Libre à vous de la réutiliser pour en faire une lampe ou un autre accessoire. Il est surement possible de l’utiliser pour réaliser un éclairage de type fluo compacte “lumière du jour” pour votre studio en y ajoutant un parapluie ou un diffuseur.

IMG_0510 IMG_0511

ETAPE 1 – Découpe du bol et mise en place du réflecteur :

La première étape consiste à découper le fond de votre suspension pour y faire passer la tête de votre Flash Cobra accompagnée de son réflecteur. Pour cela, commencer par tracer le contour de votre réflecteur bien au centre du fond de la suspension comme ci-dessous :

IMG_0512

Puis, à l’aide de la meuleuse (ou dremelle), découper suivant le trait. Vous devez obtenir le résultat ci-dessous :

IMG_0513

Pensez à ébarber la découpe que vous venez de réaliser. Une fois la découpe réalisée, percez deux trous dans le fond du bol de part et d’autre de l’encoche que vous venez de réaliser. Ces deux trous serviront à maintenir le réflecteur (coupelle FLORERA) au centre du bol.

IMG_0515

Maintenant, il vous faut percer la coupelle pour la fixer au bol. Les trous devant correspondre à ceux que vous venez de réaliser sur le bol. Pour vous repérer plus facilement, placez le réflecteur au centre du bol et marquez les emplacements des trous sur le réflecteur, à l’aide d’un stylo ou d’une pointe, en passant à travers les trous déjà réalisés.

IMG_0518 IMG_0519

Il est important que ces trous soient le plus ajusté possible pour que le réflecteur soit centré à l’intérieur du bol. C’est ce qui va déterminer la qualité globale de la lumière réfléchie.

Vissez ensuite les tiges filetées sur la coupelle. Les tiges devant dépassées vers l’extérieur de la coupelle. Pensez également à bien mettre les rondelles de part et d’autre du bol. Serrez bien les écrous pour qu’ils ne se dévissent pas. Il est possible de mettre un filé de colle super glue sur les écrous pour qu’ils ne se desserrent pas d’eux mêmes avec le temps.

IMG_0522

Une fois les tiges en place, vissez des boulons à mi-hauteur de la tige, mettez ensuite les rondelles puis les joints toriques. Ces derniers serviront de tampons/amortisseurs lorsque vous visserez les tiges sur le bol. Vous ne serez pas obligé de serrer à fond les vis arrières.

IMG_0524

Voici le bol, une fois la coupelle insérée au centre, les tiges passant à travers les trous effectués auparavant. Il ne reste plus qu’a viser les tiges à l’arrière du bol.

IMG_0526 IMG_0527

Une fois les tiges vissées, il ne reste plus qu’à couper l’excédent tout en laissant une marge de sécurité afin d’effectuer des ajustements ultérieurement. En effet, par la suite, il sera peut être nécessaire d’avancer ou reculer le réflecteur pour obtenir une lumière optimale.

IMG_0528IMG_0529

Et voici le résultat, une fois la coupelle réflecteur vissée sur le bol :

IMG_0531

La première partie de votre bol est maintenant terminée, le flash peut être inséré dans son logement et des tests peuvent être réalisés.

IMG_0532

Si le réflecteur se situe à la bonne hauteur, la lumière réfléchie doit être homogène comme sur la première image de l’article. Le cas échéant, il vous faudra ajuster la hauteur du réflecteur à l’aide des tiges filetées.

ETAPE 2 – Mise en place du support Flash / Trépied :

Nous allons maintenant procéder à la réalisation du support du bol et du flash. Cette partie du guide pourra être adapté au besoin de chacun. Tout dépend du trépied et du flash utilisé conjointement avec le bol de beauté. Voici donc ma technique pour une pate de fixation simple et pratique. Commencez par plier la barre d’aluminium comme ci-dessous. Laissez un peu longueur par sécurité. Vous pourrez couper l’excèdent de matière par la suite.

IMG_0535

La pate s’utilisera comme ci-dessous. Il faut donc la modeler pour quelle prenne la forme souhaitée et qu’elle s’adapte au sabot de votre flash.

IMG_0534

Une fois la pate courbée et ajustée aux bonnes dimensions, percez deux trous sur la tige pour y mettre des vis de maintiens. Pensez à ébarber les trous en utilisant un forêt de dimension supérieur.

IMG_0536 IMG_0538

Fixez les vis (accompagnées de rondelles) sur le support comme ceci :

IMG_0539 IMG_0540

Une fois la pate renforcée, faite une marque à l’endroit où le flash viendra se loger et où il sera nécessaire de percer la pate pour y mettre la vis de maintien du sabot du flash (la croix sur la photo de gauche). Refaite deux trous plus loin sur le support et mettez également deux vis. L’espace entre les deux rangées de vis servira à recevoir le sabot du flash. Cet espace doit donc être bien dimensionné.

IMG_0543 IMG_0544

Percez ensuite le trou qui servira à recevoir la vis de support du flash comme ci-dessous :

IMG_0548

Une fois la pate réalisée et renforcée, il faut maintenant la fixer au bol. Pour cela, réalisez deux trous sur le dessus du support (la partie qui viendra se poser contre le bol). Percez ensuite les trous correspondant sur le bol. Utilisez la pate pour pointer les emplacements sur le bol. Ne vous ratez pas à cette étape au risque de vous retrouvez avec un gruyère Sourire

IMG_0541 IMG_0542

Visez le support en positionnant les têtes de vis à l’intérieur du bol. Mettez des joints toriques pour garantir un maintien optimal de la pate et éviter de déformer le bol au serrage.

IMG_0545 IMG_0550

Positionnez votre flash sur le support, visez le sabot sur la pate de fixation comme ci-dessous à l’aide d’une vis à gros filetage :

IMG_0551 IMG_0552

Avec ce système de fixation, il est possible de fixer soit un trépied soit directement le sabot du flash pour le rendre transportable.

ETAPE 3 – Peinture du réflecteur intérieur :

Pour finir, il reste à peindre le réflecteur intérieur actuellement couleur aluminium. Il n’est pas obligatoire de peindre la partie supérieur du réflecteur car la lumière ne doit pas s’y réfléchir. Seule la partie intérieur (cachée) doit être peinte. Plusieurs couches sont peut être nécessaires pour avoir une finition parfaite.

IMG_0554 IMG_0556

Voila, c’est fini! Si vous avez aimé ce guide, n’hésitez pas à le partager autour de vous. Je vous en serais reconnaissant. Si vous avez des remarques ou suggestions, n’hésitez pas.

Galerie photo de la réalisation :


, , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. EG-Actu – 2012, Semaine 16 | Emmanuel GEORJON - 18 avril 2012

    […] Un bon tutoriel pour construire un bol de beauté, […]

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.